LA UNE

Les chants dans les champs

Parcours d’un jeune Togolais devenu agriculteur sagnois de retour à son école ou le récit fabuleux de Pierre Alanda, un agriculteur togolais vivant en France

Le spectacle Les chants dans les champs a été présenté en France, au Togo et au Burkina Faso.

« Raconter des anecdotes autour de son parcours et ouvrir ainsi le regard sur le rôle du paysan dans le monde », tel est l’idée qui sous-tend le projet « Les Chants dans les champs », initié par M. Pierre Koffi Alanda, agriculteur d’origine Togolaise, installé en France et Mme Cosima Jentzsch, artiste d’origine allemande. Il s’agit d’un  spectacle kamishibaï (inspiré de la tradition japonaise ancestrale) entremêlant texte, chanson et image, présenté  au Burkina Faso le 05 février et au Togo le 8 février 2019.

 « Les Chants dans les Champs » est un duo d’un paysan et d’une artiste. Un paysan qui rêve de monter sur scène  et une artiste, fascinée par la nature. Le spectacle parle en réalité, du parcours de Pierre Koffi Alanda, ce jeune qui a acquis de l’expérience en maraîchage biologique, en production de semences biologiques et biodynamiques.  Pour Pierre Koffi Alanda, c’est un devoir pour lui de revenir  partager avec les jeunes africains son expérience et parcours.

Le spectacle « Les Chants dans les Champs » montre également comment l’agriculture, un des plus anciens métiers  du monde est devenu un outil d’intégration. « La terre est un superbe outil d’intégration, de création d’emploi et de redynamisation de la vie sociale. Par la terre mère tout prend racine », affirme Pierre Alanda  qui souhaite par ce spectacle toucher  un grand public en Afrique et  en Europe.

Outre le projet « Les chants dans les champs », Koffi Alanda  prévoit la Création d’une école paysanne au Togo, plus précisément à kpalimé, en partenariat avec d’autres acteurs en France. L’objectif est de créer un lieu d’accueil pour former les jeunes en agriculture bio et pour mettre à disposition du matériel agricole. 

Titulaire d’une Licence Management Européen des Organisations en Droit, Economie, Gestion, ainsi que d’un Brevet Technicien Supérieur Agricole Production Horticole (BTSA PH) et d’un Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole spécialité Maraîchage biologique de montagne (BP REA), Pierre Alanda est responsable d’une grande ferme dénommée « Alandabio », située dans les Alpes Maritimes en France. Il cultive et commercialise des fruits et légumes biologiques.

Quant à Madame Anne Cosima JENTZSCH, elle est une artiste d’origine Allemande installée depuis  plusieurs années en Belgique. Formée aux Arts Plastiques  et au Théâtre, elle travaille sur des projets interdisciplinaires aux croisements de ces deux domaines. Elle a participé à de nombreux projets artistiques dans plusieurs pays comme avec Art Basics for Children en Belgique  et l’Operndorf Afric au Burkina Faso.

« Le Kamishibaï fait partie de la tradition japonaise et consiste à raconter des histoires accompagnées d’images, explique Cosima Jentzsch. Nous avons choisi ce moyen populaire de narration, car il permet d’aller partout présenter le spectacle sans grands moyens techniques. Peu importe si c’est dans une école ou sous un arbre, le Kamishibaï crée un cadre intime et poétique qui favorise un contact direct avec les spectateurs. Et correspond à notre démarche qui mêle la parole avec l’image et le chant. …