ACTUALITE

Cérémonie commémorative du centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale

Le préfet de Notsé et les ambassadeurs de France et d’Allemagne au Togo ont conjointement organisé la cérémonie commémorative du centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale au cimetière militaire de Wahala, ce dimanche 11 novembre.

En présence des autorités togolaises et de représentants de la Grande-Bretagne, du Sénégal, du Ghana, du Niger, du Nigéria, du Gabon, de la République centrafricaine, du Burkina Faso, de l’Union européenne, des Etats-Unis, de la Belgique et de la Slovaquie, un hommage a été porté aux combattants tombés au combat lors de la bataille de Chra.

Le 22 août 1914, elle a été la première bataille de la Grande Guerre à s’être déroulée sur le continent Africain. Dans le cimetière de Wahala, reposent les corps de 28 tirailleurs des corps expéditionnaires français et britanniques, tous originaires du Mali, du Sénégal et du Ghana ainsi que ceux d’un officier britannique, d’un officier français et d’un sous-officier allemand.

Honneurs militaires des anciens combattants, discours de bienvenue des autorités locales, représentations du groupe folklorique de Wahala et de la chorale du lycée de Wahala, ou encore lecture de prières par les autorités religieuses ont introduit cet évènement, empreint d’une très forte solennité, qui a parfaitement représenté l’actuelle harmonie entre les différentes nations autrefois belligérantes.

Un message du Président de la République française (ci-dessous) a été lu par une élève du lycée français à la triple nationalité allemande, britannique et française.

Les ambassadeurs français, allemands et ghanéens, le premier conseiller à l’ambassade du Sénégal ainsi qu’un officier britannique, ont ensuite déposé des gerbes sur les tombes de leurs soldats. La chorale du lycée de Wahala a interprété l’hymne togolais, avant que la chorale du lycée français de Lomé, accompagnée d’élèves de la British School, ne chante les hymnes britanniques, allemands et français. L’hymne de l’Union européenne a lui aussi été joué par le groupe musical « Louange et Gloire à Dieu ».

Plusieurs réceptions se sont ensuite tenues, dont une organisée pour la population de Wahala.

L’ambassade de France tient à remercier les autorités togolaises pour leur accueil ainsi que le doyen PAPALI pour son hospitalité.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *